Crohnos

Forum sur la maladie de Crohn
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mon vécu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nessa
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 2
Age : 28
Localisation : Rimouski
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Mon vécu   Mer 12 Aoû 2009 - 5:23

Quand je pense à cette période de ma vie où la maladie a fait son apparition, rien n'est clair; que de vagues souvenirs ici et là.

J'allais déménager dans une autre ville, loin de ma mère, ma soeur et de tout ce que j'avais toujours connu. Je partais vivre chez mon père, avec la réticence de sa compagne comme signe de (non)-bienvenue.

Les symptômes sont apparus mais je les ai ignoré. Je me disais que c'étais le stress, que ça allait passer. Une fois déménagée, les cours commencés, mon état s'est aggravé. Mais je voulais être "forte", prouver que j'étais capable de réussir.

J'allais à mes cours, tenaillée par des maux de ventre horribles, devant sortir de la classe plusieurs fois de suite... Une fois je me suis effrondré en pleine classe tellement je souffrais.

Je suis allée à l'urgence une première fois; ils m'ont dit que c'était une "entérite" et qu'au bout de 2 semaines si ce n'était pas parti de revenir à l'hopital.

2 semaines de souffrances plus tard, un matin où j'allais particulièrement mal, blème à l'extrême, on voyait bien que ça n'allait pas. Je me suis quand même rendue à l'école, j'avais un examen. Maintenant c'était une habitude de sortir pendant les cours alors je vais aux toilettes... C'est là que je me rends compte à quel point mon ventre est enflé (au moins 6 mois de grossesse lol) Et j'ai appelé mon père pour qu'il m'amène à l'hopital.

À l'hopital on se rend compte de mon état; j'étais extrêmement (c'est même pas le mot) déshydratée; on me place aux soins intensifs.
Je me demande encore comment j'ai eu la force de passé un mois avec ce mal de ventre, comment j'ai fais pour me lever cette journée là.

Bref on me met sous morphine, soluté et autants de médicaments dont je ne me souvient plus les noms. Au début, les médecins croyait que j'avais la Clostridium difficile (qui est très contagieux) donc ils m'ont placé en quarantaine. J'ai passé 3 ou 4 jours sans manger pour donner un répit à mon système digestif; avec un tube dans le nez dont j'ignore la fonction et le nom (j'étais sous morphine alors je n'ai pas beaucoup de souvenir de ces quelques jours... Seulement que, quand ils m'ont enlevé ce tube ma première joie à été de me moucher lol) Après ça été diète liquide pendant 2 jours ( on s'est vite rendu compte que les produits laitiers étaient à éviter)...

Après nombres de tests le diagnostique est fixé: je souffre de RCH, on me tranfère dans une chambre "normale" et on attend que mon état se stabilise.

J'étais déshydratée, mon anémie était importante et je souffrais d'un très grand manque de nutriments, dont les proteines: j'ai fait de l'oedème et tout plein d'autres choses... J'ai perdu 6 kilos et mes cheveux (à cause des corticoides). J'ai aussi eu une aménorrhée pendant 6 mois.

J'ai sorti de l'hopital après 2 semaines et j'ai passé 3 mois en convalescence, à tenté de remonter la pente. Ma session à l'école était foutue j'ai du recommencer l'année suivante.

Aujourd'hui je vit avec cette maladie quotidiennement, eu des hats et des bas, je me demande toujours d'où provient cette maladie. Je prend des médicaments, quand je les oublie je le sais aussitôt. Je cherche encore des moyens pour faire désenfler mon ventre... Surtout, je cherche à me faire comprendre... car même si on ne le voit pas, c'est toujours là. Et j'ai l'impression que peut de gens comprennent mon besoin de me reposer plus souvent que les autres, mon besoin d'être tranquille...

Je commence l'université dans un mois. Ma maladie m'a appris la persévérence et la constance dans l'effort. Chaque jour est une occasion de me dépasser mais certains sont plus noirs que d'autres... Par chance, mon entourage me soutient beaucoup; à défaut de comprendre parfaitement, ils savent que ce que j'endure n'est pas facile.

Donc voilà pour mon histoire, si vous avez des questions ne vous gênez pas ^^
-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.conflicted.skyrock.com
Caelina
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 672
Age : 42
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Mon vécu   Dim 13 Sep 2009 - 14:00

Merci pour ton témoignage Nessa. Je vois que tu as eu toi aussi beaucoup de courage et des épreuves à endurer comme nous tous! Je suis désolée que tu n'arrives pas à un bon moment pour avoir des interlocuteurs sur le forum et j'espère que tu ne seras pas trop déçue!
A bientôt et prends soin de toi.

_________________


Contact: forum_crohnos@hotmail.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crohnos.forumactif.fr
 
Mon vécu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crohnos :: Les MICI: maladies inflammatoires chroniques de l'intestin :: La rectocolite hémorragique-
Sauter vers: